Du fond de ma piscine au concept des 2 montagnes

Chaque jour, Martine se lève, et tout la bouscule. Comme d'habitude. Jour après jour, la fatigue et la lassitude s'installent, le tableau se noircit. Assise à ce bureau 40 à 50 heures par semaine sous l'illumination des néons : Elle étouffe, elle se répète en boucle qu’elle se noie de l'intérieur. Elle ne pleure plus, … Lire la suite Du fond de ma piscine au concept des 2 montagnes